• « L’archive et la fiction : champs-contrechamps. Entretien avec Joana Hadjithomas et Khalil Joreige »

    Author(s):
    Lambert Dousson (see profile) , Emilie Giaime, Jean-François Puff
    Date:
    2009
    Item Type:
    Interview
    Tag(s):
    Cinema
    Permanent URL:
    http://dx.doi.org/10.17613/sp80-j787
    Abstract:
    Depuis plus de dix ans, Joana Hadjithomas et Khalil Joreige construisent ensemble un territoire de travail qui est un champ d’action, dans lequel ils questionnent le présent et la mémoire de leur pays, le Liban. Chaque nouvelle œuvre — film, vidéo, installation, texte — est une intervention contre les pièges, les raccourcis et les illusions des images. En les saturant, les érodant, en révélant leur revers, ils traquent la prétendue vérité de la représentation médiatique, débusquent les préjugés orientalistes aussi bien que les facilités des discours militants, débarrassent les guerres des fantasmes dont on les pare, les ruines de la fascination qu’elles inspirent. Mais leur engagement se manifeste avant tout par leurs efforts pour réinscrire de la fiction, et le pouvoir d’émancipation qu’elle contient, dans cette région du monde écrasée par le poids du réel et hantée par le passé des guerres. Dérouter, brouiller les pistes et être là où on ne l’attend pas, c’est le mot d’ordre de ce couple qui nous invite à regarder ailleurs pour voir autrement, ou autre chose. Mieux : à éprouver, plutôt que voir. C’est à la fin de l’année 2008 que nous les avons rencontrés, quand paraissait sur les écrans leur dernier long métrage, Je veux voir, en même temps qu’une exposition leur était consacrée au Musée d’Art moderne de la ville de Paris, We could be heroes... just for one day.
    Metadata:
    Published as:
    Journal article    
    Status:
    Published
    Last Updated:
    3 years ago
    License:
    All Rights Reserved

    Downloads

    Item Name: pdf l_archive_et_la_fiction_champs_contrech.pdf
      Download View in browser
    Activity: Downloads: 88